En l’absence des figures de proue de chacune des équipes, Joel Embiid et Donovan Mitchell, ce sont les seconds couteaux qui ont pris les devants dans l’affrontement entre les Sixers et les Cavaliers. Kelly Oubre Jr. a su tirer son épingle du jeu dès la première action, malgré le fait qu’aucune des deux équipes ne dominait durant la première mi-temps. Avec Kyle Lowry au repos, Cameron Payne s’est illustré pour Philadelphie, palliant les difficultés de Tyrese Maxey.

Malgré une présence constante sous le panier, le meneur a eu du mal à se distinguer avec sa première accélération, mais les Cavaliers n’en ont pas profité à cause d’une efficacité à trois points défaillante. À la mi-temps, l’équipe de Nick Nurse, qui a vu le retour de De’Anthony Melyon, n’était en tête que de trois points (53-50). Cependant, Tobias Harris, Buddy Hield et Kelly Oubre Jr.ont permis d’accroître l’écart (68-57) pour la première fois dans la partie. Les Cavaliers n’ont pas tardé à revenir au score pour assurer une fin de match haletante.

Ce fut l’occasion pour Tyrese Maxey de montrer toute l’étendue de son talent. Le meneur/arrière a marqué 15 des 20 derniers points de son équipe, et a efficacement servi Buddy Hield pour un trois points crucial. Les Cavaliers sont néanmoins revenus à une possession (100-97) avec seulement 24 secondes à jouer, mais c’est de nouveau Tyrese Maxey qui a assuré les lancers francs décisifs, offrant à Philadelphie la victoire après deux défaites consécutives (104-97), et infligeant à Cleveland un deuxième revers d’affilée.

Les moments-clés du match

  • La maladresse à trois points des Cavaliers : Un manque de précision derrière la ligne à trois points, avec seulement 30% de réussite (8/27). Caris LeVert, avec son 0/4 à distance, et JB Bickerstaff ont regretté le manque de stratégie « drive & kick » nécessaire pour déstabiliser la défense adverse.
  • Leadership de Tyrese Maxey : En l’absence de Joel Embiid, Tyrese Maxey a pris les choses en main, surtout dans le dernier quart-temps, pour maintenir son équipe dans le Top 6 de la conférence Est.

Statistiques de Philadelphia


Statistiques de Cleveland


En somme, malgré une rencontre entre deux équipes privées de leurs stars, la persévérance et le talent ont permis de vivre un spectacle des plus exaltants. Cette victoire pour les Sixers et le rôle décisif joué par Tyrese Maxey offrent une lueur d’espoir et un bel exemple de la profondeur de banc dont dispose Philadelphie en vue des futurs défis.