Dallas a frappé un grand coup en gagnant la première manche des finales de conférence face à Minnesota. Les Texans doivent une fière chandelle à leurs deux superstars, Luka Doncic et Kyrie Irving, qui ont brillé de mille feux sur les parquets, au point d’égaler un exploit historique dans la ligue.

Avant même le coup d’envoi du Game 1, la série entre les Mavericks et les Timberwolves s’annonçait des plus disputées. Comme prévu, le match s’est déroulé sous une grosse intensité, avec les deux équipes ne lâchant rien. Finalement, ce sont les premiers qui se sont imposés à l’extérieur (108-105), récupérant ainsi l’avantage du terrain.

Une défense solide malgré les absences

Le résultat est d’autant plus probant pour la bande de Jason Kidd qu’elle devait affronter Rudy Gobert et consorts sans Maxi Kleber. Ce dernier, désigné comme la clé potentielle de l’opposition par LeBron James, est blessé depuis des semaines. Malgré cette absence, les Texans se sont adaptés et ont réussi à maintenir les Loups du Minnesota à seulement 42.7% de réussite au tir. Un véritable exploit défensif.

Luka Doncic et Kyrie Irving marquent l'histoire lors du Game 1

Une performance offensive historique

Mais si Dallas a assuré en défense, il en fut de même en attaque grâce à son duo de superstars. Luka Doncic et Kyrie Irving ont cumulé 63 points au total, créant un casse-tête insoluble pour leurs adversaires. Ils ont même égalé une prouesse historique :

Luka Doncic et Kyrie Irving ne sont que le deuxième duo dans l’histoire de la NBA à marquer chacun 30 points ou plus dans leur premier match de finales de conférence ensemble. Le premier duo était Steph Curry et Kevin Durant.

D’autant plus impressionnant, les deux hommes ont parfaitement pris le relais l’un de l’autre durant la partie. Kyrie Irving a terminé la première mi-temps avec 24 points à 79% de réussite au tir, tandis que Luka Doncic a marqué la vingtaine après le retour des vestiaires. Difficile de faire mieux pour ce tandem de génies offensifs.

Une association prometteuse

Pour de nombreux internautes, ce n’est encore que le début d’une association légendaire. Luka Doncic et Kyrie Irving étaient attendus au tournant pour ces playoffs, et pour le moment ils répondent entièrement aux attentes. Nicolas Batum l’avait annoncé avant la série, les Mavericks pourraient poser bien des problèmes aux Timberwolves ; ce Game 1 en est la preuve flagrante.

Dallas a marqué les esprits avec cette performance. La saison est encore longue, mais avec un duo aussi brillant et une défense solide, les espoirs sont permis pour les fans des Mavericks. Ce succès augure d’un futur prometteur!