Le Real Madrid a de nouveau prouvé qu’il était une force avec laquelle il fallait compter dans le basketball espagnol. S’imposant face à un adversaire de taille, le FC Barcelone, l’équipe a décroché la Copa del Rey 2024 après une finale intense.

Une victoire convaincante malgré un début difficile

Bien que le Real Madrid ait été légèrement mené à la mi-temps par le score de 43 à 45, les choses ont pris une tournure différente après la pause. Un panier à trois points sur le buzzer de Nikola Kalinic a renversé la vapeur et mis en confiance l’équipe lors du troisième quart-temps. Forts d’une performance remarquable de 23 à 18 lors de ce quart, les Madrilènes n’ont laissé aucune chance à leur adversaire catalan dans le dernier acte du match.

Les héros de la soirée

Le triomphe du Real a été en grande partie l’œuvre de deux internationaux français : Vincent Poirier et Guerschon Yabusele, dont la contribution a été décisive. Poirier, avec ses 17 pointsà 7/7 aux tirs, 8 rebonds – dont 6 offensifs – et 2 contres pour 32 d’évaluation en 23 minutes, et Yabusele, avec 15 points à 5/7 dont 2/2 à 3-points et 9 rebonds pour 21 d’évaluation en 31 minutes, ont fait preuve d’une performance hors pair.

La consécration d’un joueur clé

Néanmoins, c’est Facu Campazzo, avec 18 points aspergés et une évaluation de 14, qui a été honoré du titre de MVP de la Copa del Rey. Un accomplissement qui témoigne de sa contribution vitale tout au long de la compétition.

Un pas de plus vers une saison légendaire

Après avoir remporté la SuperCoupe d’Espagne, le Real Madrid continue sur sa lancée avec l’objectif de cumuler les trophées cette saison 2023-2024. Avec cette dernière victoire, l’esprit d’équipe et la soif de gagner du Real ne laissent présager que du positif pour les échéances à venir.