En début d’année, Jonathan Kuminga avait exprimé une certaine frustration quant à son rôle au sein de l’équipe des Warriors. Un mécontentement qui n’avait pas échappé aux médias ni à son entraîneur, Steve Kerr, après qu’une sorte d’ultimatum fut communiqué via The Athletic.

Le coup de pression du jeune joueur de 21 ans a mené à une conversation directe avec son coach. Résultat : depuis, Kuminga s’est transformé en la deuxième option offensive de l’équipe, prouvant qu’il est un élément clé de la formation de Golden State.

Un dialogue constructif pour un résultat probant

Steve Kerr reconnaît aujourd’hui les bénéfices de cet échange : « C’était une bonne chose pour lui d’exprimer sa frustration, ça l’a forcé à l’assumer. » Ce face-à-face a vu l’établissement d’un plan d’action pour Kuminga, coïncidant avec l’absence de Draymond Green, ce qui lui a permis d’obtenir plus de temps de jeu. Son rendement s’en est notablement amélioré.

Les statistiques ne mentent pas

Avant cet épisode, l’athlète originaire du Congo affichait une moyenne de 12.8 points, 4.1 rebonds et 1.4 passe en 23 minutes de jeu sur 34 matchs. Les chiffres ont depuis connu une hausse significative, avec 19.0 points, 5.6 rebonds et 2.9 passes en moyenne, en 31 minutes de jeu sur les 21 matchs suivants, avec un taux de réussite au tir passant de 50 à 55%.

Une évolution impressionnante

Steve Kerr admet que ce n’est généralement qu’au cours de leur troisième année que les joueurs se révèlent pleinement. Pour Kuminga, 7e choix de la draft 2021, ce seuil semble avoir été franchi. Malgré la pression inhérente à son rang de draft, le joueur prouve que la patience est souvent la clé du succès.

Jonathan Kuminga Pourcentage Rebonds
Saison | Équipe | MJ | Min | Tirs | 3pts | LF | Off | Def | Tot | Pd | Fte | Int | Bp | Ct | Pts
2021-22 | GOS | 70 | 17 | 51.3% | 33.6% | 68.4% | 0.8 | 2.6 | 3.3 | 0.9 | 2.1 | 0.4 | 1.1 | 0.3 | 9.3
2022-23 | GOS | 67 | 21 | 52.5% | 37.0% | 65.2% | 1.0 | 2.4 | 3.5 | 1.9 | 2.3 | 0.6 | 1.4 | 0.5 | 9.9
2023-24 | GOS | 54 | 26 | 52.7% | 31.3% | 72.7% | 1.3 | 3.4 | 4.7 | 2.0 | 2.2 | 0.7 | 1.6 | 0.5 | 15.2
Total | 191 | 21 | 52.2% | 34.0% | 69.3% | 1.0 | 2.8 | 3.8 | 1.6 | 2.2 | 0.6 | 1.4 | 0.4 | 11.2

En analysant le tableau des statistiques, on distingue clairement la trajectoire ascendante de Jonathan Kuminga. Ces chiffres représentent le fruit d’un travail acharné et d’une adaptation réussie aux défis de la NBA. L’éclat de sa performance n’est que le début d’une carrière prometteuse, sous les projecteurs de Golden State et au-delà. Une leçon en matière de persévérance, qui montre que même les moments difficiles peuvent mener à des réussites éclatantes.