Dans la continuité de son héritage sportif, l’université de Connecticut rend hommage à ses joueurs emblématiques. Après la reconnaissance de Ray Allen, c’est au tour de Richard « Rip » Hamilton de voir son numéro élevé au rang de légende.

Une consécration méritée pour une carrière exceptionnelle

La consécration aura lieu le 24 février, à l’occasion d’un match contre Villanova. À cette occasion, le numéro 32 porté par Rip Hamilton sera officiellement retiré et accroché aux côtés de celui de Ray Allen dans l’enceinte du Gampel Pavilion.

L’empreinte indélébile de Rip à UConn

Ayant disputé trois saisons remarquables entre 1996 et 1999, Rip Hamilton a su marquer l’histoire de l’université par ses performances. Avec un total de 2 036 points, il reste le deuxième meilleur scoreur du programme, juste derrière les 2 145 points de Chris Smith.

Sa moyenne de 19.8 points par match confirme sa position de shooteur d’exception, lui ayant permis de remporter non seulement le titre NCAA en 1999 mais aussi d’être élu meilleur joueur du Final Four lors de cette même année.

Un parcours professionnel remarquable

Après ces années universitaires prodigieuses, Rip Hamilton a entamé une carrière en NBA notable, jouant aux côtés de grands noms tels que Michael Jordan ou encore Derrick Rose. Son passage à Detroit reste particulièrement mémorable, avec un titre en 2004 et plusieurs sélections en tant que All-Star.

Les chiffres marquants de Richard Hamilton

Les statistiques ci-dessous illustrent le parcours exceptionnel de Hamilton durant sa carrière en NBA, reflétant sa précision et sa régularité au tir.


Saison Équipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts

Explication des abréviations : MJ = matches joués ; Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points réussis / tentés ; LF = lancers francs réussis / tentés ; Off = rebond offensif ; Def = rebond défensif ; Tot = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte = Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct = Contres ; Pts = Points.

Le dévouement et le talent sans faille de Rip Hamilton resteront à jamais gravés dans l’histoire du basket-ball universitaire et professionnel.